The right to life / Le droit à la vie (with CGNK)

dimanche 8 novembre 2015
par  Admin APRED
popularité : 1%

All human rights are universal, of equal importance and indivisible. However, the human right to life preceeds others rights, as none of them can be fulffiled if there is no life.
Protecting and promoting, improving the respect and the enjoyement of the right to life and valuing life in all its fulffiling dimensions is part of the process building the present well-being and the sustainable future of humanity and of each and every person.
The work for the right to life is therefore an intergarl part of our work for peace, for a living peace and for living in peace.
Our work, done for and with the Center for Global Nonkilling (CGNK), focuses partly on the work of the Human Rights Committee and largely on the Universal Periodic Review of each country and of the Human Rights Council, looking at ways to improve the respect and the quality of the right to life in all circumstances. It also focuses on any other international issue that forwards the respect for life such as the Sustainable Developemt Goals, the prevention of violence at the World Health Organisation or to a lesser degree, the World Humanitarian UN summit in 2016.


Tous les droits humains sont universels, d’égale importance et indivisible. Le droit à la vie précède pourtant les autres droits : sans la vie aucun droit ne peut être réalisé.
Protéger et promouvoir, améliorer le respect et la jouissance du droit à la vie, ainsi que la valorisation de la vie dans toutes ses dimensions épanouissantes fait partie du processus de construction du bien-être présent et d’un avenir durable, pour l’humanité et pour chaque personne.
Le travail pour le droit à la vie fait partie intégrante de notre travail pour la paix, pour une paix vivante, pour vivre en paix. Il se fait avec et pour le « Center for Global Nonkilling » (Centre pour un monde qui ne tue pas, CGNK) et se concentre en partie sur les travaux du Comité des Droits de l’Homme comité, en grande partie sur l’Examen Périodique Universel de chaque pays et sur le Conseil des Droits de l’Homme afin d’améliorer le respect et la qualité du droit à la vie, en toutes circonstances. Notre travail porte également sur toutes les autres questions internationales qui concernent le respect de la vie, tels que par exemple les Objectifs du Développement Durable, la prévention de la violence à l’Organisation Mondiale de la Santé ou à un degré moindre, le Sommet mondial humanitaire de l’ONU en 2016.


   
Soutenir par un don